Le Salon du livre s’invite à la Halle au blé

Depuis 19 ans, déjà, l’Association du Salon du livre d’Alençon se donne pour mission de promouvoir la littérature sous tous ses aspects. Comme chaque année, vous avez rendez-vous avec les acteurs du livre dans le cadre exceptionnel de la Halle au blé, les 24 et 25 mai.

halle-au-ble-alencon

Alain Corbin, Photo Hermance Triay

Alain Corbin, Photo Hermance Triay

C’est l’« l’historien du sensible » Alain Corbin, célèbre pour ses travaux sur les imaginaires sociaux et l’histoire des sens et des sensibilités, et invité d’honneur du Salon, qui ouvrira le bal cette année. Rendez-vous le 23 mai à 18h30 pour rencontrer cette figure majeure des sciences humaines, qui n’ont jamais aussi bien porté leur nom qu’avec lui.

Des auteurs…

salon-du-livre-alençonEssais et romans historiques, littérature générale ou noire, jeunesse, mais aussi bande dessinée, poésie, beaux-livres : tous les livres ont leur place sous la verrière de la Halle au blé, où plus d’une cinquantaine d’auteurs invités viendront rencontrer leurs lecteurs — et bien sûr signer leurs ouvrages.

Ce sera l’occasion de croiser à nouveau Alain Corbin, ainsi que des plumes aussi affûtées que Patrick Bard, photojournaliste et écrivain-voyageur, Frédéric Pommier, journaliste et chroniqueur radio (et alençonnais d’origine !) ou les jeunes et prometteurs Céline Lapertot et Thomas Dietrich.

Envie de d’aller plus loin que la dédicace et de prolonger la discussion avec les invités ? Réservez votre samedi soir (et votre place ici), car le Salon vous convie à un dîner en compagnie des auteurs à la Halle aux toiles !

… et des animations

atelier-de-ranulfLes acteurs de la littérature qu’entend défendre l’association aux commandes du Salon, ce ne sont pas seulement les auteurs. Alors on retrouvera aussi cette année encore des ateliers d’initiation aux métiers d’art liés au livre, de la calligraphie à l’enluminure, en passant par la reliure et la restauration de livres anciens, et même le dessin manga, avec une exposition et la création en direct d’une fresque pendant le week-end. De quoi satisfaire les appétits créatifs de chacun, quel que soit son âge ou ses affinités littéraires !

remise-prix-poulet-malassisEnfin, comme tout Salon qui se respecte, le nôtre décerne aussi son prix, et même ses prix, adulte et jeunesse. Du côté des aînés, le prix Poulet-Malassis a notamment pour vocation d’encourager les romanciers “débutant” en couronnant chaque année un premier roman. Pour ceux qui l’ignoreraient, Auguste Poulet-Malassis, imprimeur et éditeur, est une figure des lettres alençonnaises du XIXème siècle à la réputation sulfureuse, qui fut notamment l’ami de Baudelaire. Les plus jeunes, dès la troisième et jusqu’en terminale, pourront distinguer quant à eux leur roman préféré, parmi une sélection de six ouvrages, qui recevra le prix A-fictionados.

Un beau programme dans un cadre magique : de quoi combler les amoureux des mots et lancer le compte à rebours pour la 20ème édition. En attendant, retrouvez ici toutes les infos pratiques.

Cet article a été publié dans culture. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *