Le festival Culture(s) fête le polar !

Du 15 mars au 26 avril, pour la troisième année consécutive, la culture annonce le printemps dans les rues d’Alençon. Changement de cap radical après le Japon et le Maghreb, puisque l’édition 2014 du festival Culture(s) aura pour thème le polar.

le-grand-sommeil

Un genre en pleine santé

cultures-polarEh oui, comme de très nombreuses villes de France, de Frontignan à Lyon en passant par Toulouse, Villeneuve-lez-Avignon ou Lamballe, Alençon succombe à son tour au charme du noir!

Une belle revanche pour un genre qui a longtemps été considéré comme le parent pauvre, un peu ringard, de la littérature, avec ses détectives dépressifs en chapeau mou et imper froissé et ses blondes incendiaires.

Le polar d’aujourd’hui s’est affranchi de ces clichés ou les a détournés pour mieux s’en amuser (ou leur rendre hommage) et s’affirme désormais comme un genre en pleine santé, qui produit best sellers et grands livres, souvent plébiscités au-delà de ses propres frontières.

Sorti de son ghetto poussiéreux, le polar a conquis des publics variés, à la recherche de divertissement et de frisson, d’expériences littéraires plus exigeantes, mais aussi et surtout d’un regard neuf sur notre monde contemporain. “Il est clair que de la même façon que, pour comprendre la France du XIXème siècle, il faut lire les œuvres de Balzac, qui voudrait prétendre connaître aujourd’hui la société latino-américaine ne doit pas lire les journaux, ni les livres d’histoire, mais lire les romans noirs”, dit le grand romancier mexicain Paco Ignacio Taibo II.

Culture(s) en noir

dictionnaire-du-polarCette année, c’est la médiathèque qui a choisi le thème de Culture(s), ce qui nous promet une programmation variée et transversale. La littérature sera à l’honneur, bien sûr, grâce à la participation de la librairie le Passage, l’un des nombreux partenaires de l’événement. Au programme, une rencontre-dédicace avec Michel Bussi le 26 mars, et des surprises à l’occasion de la fête de la rose, le 26 avril, qui célèbre aussi les libraires indépendants. Quant aux écrivains de demain, ils planchent depuis le 4 février sur les nouvelles qu’ils remettront le 15 mars à la Médiathèque. Le suspense (intolérable) se prolongera jusqu’au 16 avril, date de la remise des prix à l’Auditorium sur une bande-son très noire composée pour l’occasion…

l-amour-est-un-crime-parfait-larrieuxIndissociables de l’imaginaire du polar, le cinéma et la musique ne sont pas oubliés. Si vous avez raté L’amour est un crime parfait, des frères Larrieux, à sa sortie, le Ciné Cité vous propose une session de rattrapage le 31 mars. Et le 24 avril, c’est un voyage dans le temps qui vous attends, avec une soirée ciné-concert à l’occasion de la projection de The Lodger (Les Cheveux d’or), film méconnu du grand Alfred Hitchcock (1926). Enfin pour célébrer un mariage qui dure, l’association Pompes & Macadam propose une soirée jazz et polar le 8 avril.

Mais Culture(s) c’est aussi une participation de l’ensemble des acteurs culturels de la ville, qui proposent de nombreuses expos et activités pour les adultes et le jeune public autour du thème de l’année.

Allez, on ne vous dit pas tout et on vous laisse découvrir tous les indices dans  le programme !

Cet article a été publié dans culture. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *